Les victoires du coeur

{

Aaaaah les succès !!! C’que c’est bon et délicieux à vivre… Mais c’est quoi au fait ? Avoir du succès, c’est ce que l’on se souhaite depuis tout, mais alors tout petit non ?
Du succès à l’école , sur son carnet de notes, puis du succès auprès des copains pour être populaire. Du succès auprès des filles ou des garçons. Du succès dans ses affaires. Du succès dans sa maison ! … Revoyons un peu chacune de ces notions ensembles . Oui, parce qu’il m’a fallu des annéessss pour revisiter ou plutôt redéfinir chacune de ses notions « à ma façon », détricoter le pull que le Monde me demandait d’enfiler pour avoir de la valeur à ses yeux …
-A l’école, soyons clair j’étais « nulle », sauf en bavardages (mais ça comptait pas !) : mes divers bulletins de notes n’entrainaient chez moi que honte, efforts inutiles ou rarement payant et chez mes parents un sempiternel : « tu finiras par balayer les chiottes dans les usines (oui, « juste » l’usine semblait au-dessus de mes moyens) 👀👩‍🏫. Bien sûr n’allez pas imaginer que c’était de la maltraitante parentale, mais mes parents, pensant que j’étais une dingue des défis, s’imaginaient que c’était la meilleure chose à dire pour me donner la rage de relever celui-la ! En fait non ! A part me sentir stupide et salle à leurs yeux, cela ne me donnait absolument pas envie de leur prouver quoique ce soit, de toutes façons, ils semblaient me connaitre mieux que moi même … Mais cette notion d’avenir crasseux me terrifiait. Même si maman prenait quand même le soin de me dire en aparté : »Tu sais, si Dieu à pris la peine de faire « une Fabienne » si particulière, c’est qu’il en connait la raison et qu’il a forcément quelque chose de tout aussi particulier à lui faire faire ici bas ». Wouhaaaaou … mais qu’est ce que ça veut dire ? Pourquoi tant de mystères. Je suis nulle ou particulière, ou particulièrement nulle ??? Il me fallait en savoir plus et quoi de plus logique et direct que d’aller le demander à Dieu personnellement !
Et sa réponse, que j’étais prête à entendre quel quelle soit (je voulait juste être fixée, avoir le coeur net sur ce qui m’attendait) a saisit mon coeur !
-« Ne t’inquiètes pas ! Moi je te connais par coeur, je sais pour quoi tu es faite, et si tu écoutes ton coeur et suis ma voix tu feras ce qui est parfait pour toi ! » -« Balayer les toilettes 😱 😰??? »
-« Lorsque l’on fait ce qui est parfait pour nous, on s’épanouit et on est heureux de le faire ». C’était mon tout PREMIER SUCCES !!! Savoir que quoiqu’il arrive et ce malgré mes notes, Dieu était de mon côté et qu’il pouvait me parler !
Arrive ensuite sa place « au milieu des autres » , sa popularité dans la cour et ensuite dans la société des adultes. Là encore je ne brillais que par mon manque de sociabilité, si si ! Je n’étais absoluement pas timide mais j’avais (et j’ai encore UN PEU, malgré des efforts) tendance à dire les choses frontalement et à faire très peu de compromis. Mais cette manière d’être me permettais de vivre des moments très forts et vite en profondeurs avec le peu de personnes que je côtoyais. C’était un autre GRAND SUCCES, avoir de vrais amis, même très peu, mais avec qui l’on pouvait rire autant que descendre dans les profondeurs de nos âmes pour chercher à les comprendre !
-Coté « amours », et bien autant vous dire que lorsque l’on a un début de poitrine à 10 ans et qu’il s’arrête à 10 et demi 👙 … vous n’attirez pas les foules non plus ! De toutes façons je n’étais ni curieuse ni envieuse d’expérience (voir même grave trouillarde ! Mais, je voulais le vrai, le seul , l’unique, le grand amour ! Mais sans faire de concession sur mes valeurs ni même avoir à mettre mon âme à genou devant qui que ce soit d’autre que mon Dieu ! Alors ça, même s’il n’étaient pas très nombreux, ça a vite fait le tri 😂 , pour ne laisser là, debout devant moi, que l’homme de ma vie  ! Mon succès, ce n’est pas lui, car tout comme mes enfants, ils sont un cadeau ! Mais LE SUCCES fut de garder ma ligne de conduite tout en continuant à faire confiance à Dieu, qui m’avait « particulièrement faite », pour qu’il est aussi fait quelqu’un de particulier, rien que pour moi 😍 !
-Viens ensuite « le succès dans ses affaires » ! Aaaah celui que les gens préfèrent, car souvent en découlent du succès pour sa grosse voiture, sa grande maison, ses belles vacances, ses beaux habits ….Ca a été pour pour moi le « succès » le plus difficile à vaincre auprès des autres et de moi même ! Pour vous donner un exemple concret. L’année dernière lors d’une exposition collective, j’arrive au vernissage et alors que l’une de mes toiles est réservée, une collègue artiste (adorable et dont j’admire le travail), cour vers moi et s’écrie : « Faby ! Bravo Faby ! Tu as vendu une toile, toutes mes félicitations !!! » Je l’ai regarder et l’air désappointé lui rétorque : « Mais enfin, pourquoi tu m’en félicite ? C’est notre métier ! Tu te vois courir à la boulangerie féliciter le boulanger parce qu’il à vendu une baguette à quelqu’un ??? Mais ce qui m’encouragerait vraiment, c’est que tu viennes vers moi me féliciter, quand je suis encore entrain de peindre après de nombreuses expo sans ventes, que je ne peux plus acheter de toile et que je peins des canettes de soda ! Tu vois, là je rêve que l’on vienne me dire : » Faby, Bravo, tu as tenu BON ! Félicitations tu es toujours là et ton art réjouit les coeurs !!! » Plutôt qu’un drôle d’air me prenant pour une folle inconsciente ne faisant aucun effort pour chercher « un vrai travail », pour faire court, on pense souvent : »tu es pauvres, tu le cherches aussi ! ». Bon là encore c’est Dieu lui même qui garde les choses en mains et se charge des encouragements, de me porter dans le désert de me faire marcher avec lui sur l’eau … et QUELLES VICTOIRES !!! Ils fallait plus que croire pour les obtenir, il fallait l’expérimenter, lui et toutes ses promesses, jour après jour, dans le brouhaha du monde et de ses dictats . Oui il faut parfois toute une vie pour déconstruire LE succès du monde et faire vivre les victoires du coeur ! Pour qu’au milieu de ce que tous appellent « Echec », la lumière du plus beau des succès jaillisse ! Pour pouvoir dire un jour : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la Foi. » (2 Timothée 4:7)
Faby

Détails - Prix

Format : 0 x 0 cm

Technique mixte

Prix : 0 €

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *