Après l’orage

{

Après l'orage

Tout est encore bien silencieux, quand doucement revient la vie Sortant de son écrin pluvieux, renaît mon coin de paradis Mon ennemi semble vaincu, lassé d’avoir soufflé en vain Furieux de n’avoir abattu le bout de bois sur son chemin Mais Dieu que la bataille fut rude ! Et ses assauts plus que féroces Bravant le doute, les inquiétudes, nourrissant de foi son écorce Il est debout mon sûr abri, mon sémaphore, ma citadelle Encore debout malgré la pluie, tel un oiseau séchant ses ailes A son front l’éternel azur fait darder ses rayons dorés Tendres reflets de son armure, sculptée dans la foi éprouvée

Détails - Prix

Format : 116 x 89 cm

Acrylique et Technique mixte sur lin et transparences en soie (les fenetres)

Prix : 3800 €

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *